flux rss
logo rjce benin
Accueil Présentation Réalisations Projets Adhésion Partenaires Publications Forum
Bienvenue sur le site web du Réseau béninois des Journalistes et Communicateurs Spécialisés en Education(RJCE-BENIN)
Formation
Mensuelles
Tables rondes
Campagnes médiatiques
Education Tribune
Prix du journalisme d'éducation
A Bâton rompu
Les mensuelles
Prix du journalisme d’éducation
Tout l'agenda
  Le Partenariat mondial pour l’éducation approuve un cadre innovant comme moteur du financement de l’éducation dans le monde

Washington DC, 1er mars 2017 – Le Conseil d’administration du Partenariat mondial pour l’éducation (GPE) vient d’approuver un nouveau cadre ambitieux de mobilisation et d’allocations des financements en soutien à l’éducation dans le monde. L’objectif de ce cadre est d’augmenter de façon substantielle le soutien du GPE aux pays en développement et de motiver un financement public et privé plus important et mieux coordonné pour l’éducation dans le monde. Ce nouveau cadre financera le GPE 2020, plan stratégique du partenariat sur 5 ans, et entrera en vigueur en 2018.

« Ce nouveau cadre de financement s’appuie sur la solidité d’un partenariat en expansion et d’un fonds du GPE efficace pour mobiliser de façon élargie et mieux adaptée des financements, des connaissances et un engagement en faveur de l’apprentissage des enfants », a déclaré Julia Gillard, Présidente du Conseil d’administration du Partenariat mondial pour l’éducation. « Nous lèverons davantage de fonds et ciblerons mieux cet argent pour satisfaire les besoins du pays et avoir un impact plus grand. »

Le cadre de mobilisation et d’allocations de financements suit les recommandations de la Commission internationale sur le financement des opportunités éducatives dans le monde afin d’amplifier de façon significative l’action du GPE en augmentant son financement annuel à 2 milliards de dollars d’ici 2020.

« Le nouveau cadre veillera à ce que les éléments constitutifs de systèmes éducatifs efficaces soient en place », a déclaré Alice Albright, Directrice générale du Partenariat mondial pour l’éducation. « Outre la force du GPE pour le regroupement des financements destinés aux pays à faible revenu et fragiles, nous serons désormais également en mesure de mobiliser des financements supplémentaires pour les pays les plus retardataires dans la réalisation de l’objectif mondial en matière d’éducation. »

Les principales caractéristiques de ce nouveau cadre sont notamment :

Le montage du dossier d’investissement dans le secteur éducatif – Le GPE étendra son rôle de facilitateur d’un financement plus important et mieux structuré en soutien aux résultats de l’éducation. Il comprend une collaboration avec les pays afin de monter un dossier d’investissement dans le secteur éducatif autour des plans sectoriels de l’éducation nationaux et un regroupement des investisseurs afin de sécuriser de nouveaux engagements plus importants. L’attrait de davantage de fonds vers le secteur éducatif – Le GPE encouragera davantage de co-financements et œuvrera activement en faveur de l’utilisation des financements pour lever des fonds auprès d’autres sources, telles que les banques multilatérales de développement, les partenaires de développement et l’investissement privé. Un fonds à effet de levier novateur auquel les pays à faible revenu et à revenu intermédiaire de la tranche inférieure pourraient accéder. Le soutien à la mobilisation des ressources intérieures – Le suivi des engagements de ressources intérieures sera complété, grâce au modèle opérationnel du GPE, par le plaidoyer pour un financement plus important et mieux adapté aux niveaux mondial et national. Le GPE renforcera son engagement auprès des Ministères des Finances et prêtera une attention accrue à l’affectation des ressources aux plans sectoriels de l’éducation. L’amélioration du modèle opérationnel du GPE – Reconnaissant que le renforcement des systèmes éducatifs demeure au centre du travail du GPE pour de meilleurs résultats et un impact plus important, cela implique de se concentrer sur la collecte des données et le modèle de financement basé sur les résultats, et de renforcer l’attention portée sur la résilience et la préparation, en particulier pour les pays touchés par la fragilité ou les conflits. Le financement des connaissances et de l’innovation – Reconnaissant les importantes lacunes en matière de financement des biens publics dans le secteur éducatif, le GPE recueillera et partagera les expériences diverses au sein du partenariat, et collaborera avec de nouveaux partenaires à la recherche d’approches innovantes en vue de surmonter les défis politiques La promotion de la transparence, de la responsabilisation et de la mobilisation sociale – Le GPE soutiendra les partenaires dans la promotion de la volonté politique nécessaire pour mettre en place de bonnes politiques et pratiques, des approches inclusives et un financement plus important et mieux adapté, aux niveaux mondial et national.

Contact : Alexandra Humme, ahumme@globalpartnership.org

Vaincre l’indiscipline en procédure d’urgence !
Du tréfonds de notre école un sujet, très peu commun au (...)
Hygway Africa
ADEA
Allafrica
UNESCO
EPT
COMED
UNICEF
Banque Mondiale
USAID
AFD
GIZ
UIS
African elections
Pen plus bytes
      © RJCE-BENIN 2010-2015 All rights reserved Contact | Mention légale | Forum