flux rss
logo rjce benin
Accueil Présentation Réalisations Projets Adhésion Partenaires Publications Forum
Bienvenue sur le site web du Réseau béninois des Journalistes et Communicateurs Spécialisés en Education(RJCE-BENIN)
Formation
Mensuelles
Tables rondes
Campagnes médiatiques
Education Tribune
Prix du journalisme d'éducation
A Bâton rompu
Les mensuelles
Prix du journalisme d’éducation
Tout l'agenda
  Une journée dans la commune des Aguégués

24 heures avec l’élève Elisabeth Bodan

Avec une particularité, propre à une zone lacustre, les élèves de la commune des Aguégués reçoivent vaille que vaille, l’instruction sans tenir grand compte de la particularité de leur environnement, puisqu’ils y sont nés et y ont grandis. Elisabeth Bodan, élèves au Cours moyens, première année (Cm 1) à l’Ecole primaire publique de Houlazounmé des Aguégués, nous parle de sa journée.

Comment passes-tu, ta journée de la maison à l’école ?

Lorsque, je me réveille le matin, je me lave, je brosse les dents avant d’aller à l’école. Je me réveille à 6h 30, révise mes leçons, fait la vaisselle, balaie la chambre, avant de prendre la route à 7 h pour l’école. Je me lave avec l’eau de ruisseau. Je marche dans l’eau pour venir à l’école, avec mes cahiers sur la tête et mon kaki relevé pour éviter qu’il ne soit trempé.

Une fois, à l’école, je balaie la classe et je me mets à faire mes devoirs avant l’arrivée du maître. Au début de la classe, il vérifie les devoirs et faire des corrections avec des explications. Notre maître est très gentil. Nous faisons en classe, les leçons de grammaire, mathématique, lecture, vocabulaire, et de conjugaison. Cette année, le maître n’a pas encore fait beaucoup de leçon. Au dernier devoir, j’ai eu 8/10 en mathématique, et en vocabulaire. En Est, j’ai eu 1/10. Je travaille également en classe en groupe avec d’autres camarades.

Du retour à la maison aux environs de 17 h, j’étudie mes leçons, en même temps, parce qu’il n’y a pas d’électricité, chez moi. Parfois, pour les cas de force majeur, j’utilise la lampe à pétrole pour apprendre mes leçons. Il arrive des jours où, je rencontre des difficultés dans mes révisions, parce que, mes parents sont des analphabètes. J’ai un grand frère qui me tient la lanterne pour me faciliter la lecture. Ici, il n’est pas possible de se rendre, chez les camarades de classe ou d’aller chez eux, pour étudier ou faire des exercices ensemble. Chacun reste, chez lui. C’est de cette manière que, se déroule ma journée.

Tu as été déjà malade cette année ?

Oui. J’ai été malade une fois, depuis la rentrée à cause de la nourriture mangée à l’école. Ce jour là, j’avais pris des alocos avec macaroni. S’en est suivis des maux de ventre.

Quel appel as-tu à lancer ?

Je souhaite qu’on m’achète les livres de français et de mathématiques afin que, je puisse faire mes devoirs plus facilement à la maison, et pour cause. Il est interdit de renter à la maison avec les cahiers d’activités de l’école.

Alors, comment fais-tu, tes devoirs ?

Le maître sait que, nous n’avons pas de cahier d’activité. Ainsi, il nous fait des exercices au tableau. Ce que nous recopions pour la maison.

Vaincre l’indiscipline en procédure d’urgence !
Du tréfonds de notre école un sujet, très peu commun au (...)
Hygway Africa
ADEA
Allafrica
UNESCO
EPT
COMED
UNICEF
Banque Mondiale
USAID
AFD
GIZ
UIS
African elections
Pen plus bytes
      © RJCE-BENIN 2010-2015 All rights reserved Contact | Mention légale | Forum