flux rss
logo rjce benin
Accueil Présentation Réalisations Projets Adhésion Partenaires Publications Forum
Bienvenue sur le site web du Réseau béninois des Journalistes et Communicateurs Spécialisés en Education(RJCE-BENIN)
Formation
Mensuelles
Tables rondes
Campagnes médiatiques
Education Tribune
Prix du journalisme d'éducation
A Bâton rompu
Les mensuelles
Prix du journalisme d’éducation
Tout l'agenda
  Première édition du Prix du Journalisme d’Education du Bénin 2010

Le vendredi 25 février 2011 a eu lieu dans la salle des fêtes, Le Majestic de Cotonou, la cérémonie de remise de prix aux lauréats de la première édition du Prix du Journalisme d’Education du Bénin 2010.

Organisé par le Réseau béninois des journalistes et communicateurs spécialisés en Education (Rjce-Bénin), en partenariat avec l’Ambassade Royale du Danemark et l’ONG ALCRER, dans le cadre de la mise en œuvre du projet Synergie pour une implantation dynamique du Plan décennal de développement du secteur de l’Education (Spid-Pddse), ce prix est une compétition annuelle ouverte à tous les professionnels des médias et primant leurs meilleures productions traitant des questions éducatives. Car, selon le président du Rjce-Bénin, Gérard Guèdègbé, « les journalistes, dans leur volonté de consacrer l’exercice professionnel à relayer exclusivement le fonctionnement du monde éducatif, doivent être accompagnés techniquement, matériellement et leur patent besoin de formation assouvi ». Cependant, « même si le secteur de l’Education est considéré comme une poudrière prête à exploser, vu les dysfonctionnements qui plombent son essor, il reste incontournable dans tout processus de développement d’une nation », éclaircit le directeur de cabinet du ministère des enseignements maternel et primaire Gilles YEKPON, présent à cette cérémonie.

Le représentant de l’Ambassade du Royaume du Danemark, Eric SOSSOUHOUNTO a quant à lui ajouté : « Sans Education, il ne faut pas se leurrer, aucun pays ne connaîtra une quelconque avancée : elle demeure une pierre angulaire dans l’émergence réelle d’un Etat ». Le Professeur Alfred OPUBOR, Secrétaire général du Centre Wanad et président du jury dudit concours a rappelé que sur les 35 candidatures reçues, 13 sont de la presse écrite, 15 de la radio, 4 de la télévision et 3 sont des dessins de presse ou caricature Ces sujets traitent selon lui, des grands enjeux de l’Education aujourd’hui que sont l’accès, la qualité et le coût de l’éducation.

Au terme donc d’un travail de sélection basé sur la pertinence du sujet, la documentation, l’originalité, l’actualité, la rédaction, la recherche, la charpente journalistique et l’analyse, 11 dossiers sont nominés au cours de cette phase finale. Au nombre des premiers prix attribués, on retient, dans la catégorie Télévision, OUMAROU Abiatou, journaliste à la télévision nationale de l’Office de radiodiffusion et télévision du Bénin (Ortb), dans la catégorie Radio-Langues nationales, HOUANDJA Ayao, journaliste en langue Mina à la radio nationale Ortb, KPOKAME Herman du service des programmes de la radio nationale dans la catégorie Radio-Langue française, Jean Claude DOSSA du quotidien Evénement Précis dans la catégorie Presse Ecrite. En matière de dessins de presse, c’est le caricaturiste KPITIME Dossou Paul du quotidien Nouvelle Expression qui a décroché la palme d’or. Les deuxièmes prix attribués sont respectivement allés à TAMADAHO Déla Rébecca de TV Carrefour , SESSOU Urbain de la radio Ortb, BOTCHI Jonas de la radio Alliance Fm, VODOUNON Fidèle du quotidien Info Plus et ADADJA Constantin du quotidien Le Progrès. Le prix du meilleur organe de presse est décerné à la radio Capp Fm.

Il faut préciser que les lots sont constitués d’ordinateurs portables, d’enregistreurs et d’appareils photos numériques, de clés de connexion Internet haut débit, de matériels de travail, et d’un ensemble de livres de journalisme et de communication.

Pour finir, le président du RJCE-Benin a remercié les uns et les autres, et profité de la circonstance pour appeler les journalistes « à aller au-delà du traitement factuel de l’information ; car, d’eux, de la qualité et de la profondeur de leur travail, dépend l’érection d’une Education de qualité au Bénin, et par ricochet, le développement du pays ». Le DC/Memp Gilles YEKPON, pour sa part, demandera aux hommes des médias, d’avoir à coeur cette célèbre citation du regretté Professeur AKINTOLA Fatoyinbo, initiateur et premier administrateur du GT de l’ADEA sur la communication pour l’Education (GT Comed) : « L’Education est la clé du développement économique et social. Si nous arrivons à faire comprendre aux décideurs que l’Education est prioritaire, alors nous aurons déjà accompli un petit miracle… Nous avons, nous autres journalistes, un rôle essentiel à jouer-mais si nous voulons participer encore efficacement au développement de nos pays, nous devons comprendre quels sont les grands enjeux de l’Education… ».

Rappelons que la cérémonie a également enregistré la présence effective de Lawalley Cole, Coordonnateur du GT COMED de l’Association pour le développement de l’Education en Afrique (ADEA).

Vaincre l’indiscipline en procédure d’urgence !
Du tréfonds de notre école un sujet, très peu commun au (...)
Hygway Africa
ADEA
Allafrica
UNESCO
EPT
COMED
UNICEF
Banque Mondiale
USAID
AFD
GIZ
UIS
African elections
Pen plus bytes
      © RJCE-BENIN 2010-2015 All rights reserved Contact | Mention légale | Forum